******aa*******
CONTACT
EXTRANET
Aethina tumida


Autrement appelé le petit Coléoptère de la Ruche, Aethina tumida a été découvert dans le sud de l’Italie, en Calabre et en Sicile, à l’automne 2014. D'importantes mesures d’investigation ont été mises en œuvre par les services vétérinaires italiens, et ont mis en évidence 61 foyers en 2014.

Depuis 2015, des mesures de surveillance, de restriction des mouvements, et d'assainissement drastiques sont mises en place en Italie, et des foyers sont découverts chaque année, de l'ordre de quelques dizaines.

Étant donné l’importance des mouvements et des échanges apicoles entre l’Italie et les autres pays européens, dont la France, un plan de surveillance est mis en place en France.

 


Il est primordial de faire preuve de responsabilité et de sens civique, pour ne pas mettre en danger, plus qu’elle ne l’est déjà, la santé des abeilles, en facilitant l’installation irréversible d’Aethina tumida sur notre territoire, actuellement indemne.


Réglementation :

Mouvements d'abeilles depuis l'étranger: quelles règles?

Instruction technique de la DGAL du 26/11/2018 sur le renforcement de la surveillance d'Aethina tumida et des contrôles relatifs aux imports et échanges d'apidés

 


Documents de communication et autres ressources :


Dépliant Aethina tumida

Affiche Aethina tumida

Fiche de reconnaissance du petit coléoptère de la ruche

Point de la situation et retour d'expérience quatre ans après sa détection en Italie (présentation ANSES janvier 2018 aux journées ADA France)



Actualités et sites dédiés:

Dernières actualités sur l'Aethina tumida

Page dédiée sur le site de l’ITSAP

Site de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES)



Fiches techniques du réseau ADA France :


ADA ALSACE
ADA AURA

Plus d'informations sur le site de l'ADA AURA

ADAAQ

 

 


Vidéos sur l’examen visuel des ruches pour détecter le petit Coléoptère :




Vidéo réalisée par le laboratoire Italien (IZSVe)



Vidéo tournée en Afrique du Sud par le docteur Per Kryger (Université d'Aarhus, Danemark)