******aa*******
CONTACT
EXTRANET
Cynips du châtaignier

Le cynips du châtaignier est, au niveau mondial, le plus grand ravageur de cette essence. Originaire de Chine, il a peu à peu conquis de nombreux bassins de production comme le Japon, la Corée, les États-Unis, l’Italie et depuis quelques années la France.

Sa présence a d’abord été détectée dans le Sud-Est puis il est progressivement remonté vers le Nord et l’Ouest pour s’installer dans nos régions. Le front de progression se situe aujourd'hui au niveau du Limousin.

La larve de cynips passe l’hiver dans les bourgeons du Châtaignier. Au printemps, il se forme une galle de laquelle émergent des adultes qui se reproduisent et vont pondre aussitôt dans de nouveaux bourgeons. Les galles freinent considérablement le développement de l’arbre et peuvent avoir pour conséquence la perte totale de la production voire parfois le dépérissement des arbres. En parallèle, l’absence de fleurs sur les châtaigniers engendre une nette baisse du potentiel mellifère de larges zones boisées traditionnellement propices à la production de miel de châtaignier.

Un mode de lutte biologique existe contre ce ravageur, faisant intervenir, au niveau national et au niveau local, les services de l’Etat (SRAL, DGAL), les Fredon, les castanéiculteurs, et les apiculteurs depuis 2014.

Pour en savoir plus : Présentation Cynips

Fiche de reconnaissance

Bulletin ADA France Infos n°2 (p12/13) et n°4 (p11)

Consultez le site de l’INRA consacré au cynips



Fiches techniques du réseau ADA France :


ADAAQ

Plus d'informations sur le site de l'ADAAQ