******aa*******
CONTACT
EXTRANET
Anatomie de l'abeille




2 yeux et 3 ocelles pour une large vision

Outre ses 2 gros yeux composés de plus de 4500 facettes permettant de détecter les mouvements et cela avec un angle de presque 360°, l’abeille possède 3 ocelles implantés sur le haut de la tête.

Ceux-ci détectent l’intensité de la lumière et jouent un rôle important dans l’orientation, dans la régulation des activités diurnes, etc.


Des antennes pluri-sensorielles

Les antennes des abeilles ont plusieurs rôles : elles leur permettent de détecter et localiser les odeurs (rôle olfactif), de distinguer les goûts (rôle gustatif), de percevoir les vibrations, de mesurer leur vitesse de vol (grâce à l’inclinaison des antennes), etc.


Des pattes optimisées pour récolter le pollen

Les abeilles possèdent 3 paires de pattes. Afin de récolter le pollen, elles sont composées de brosses sur la partie intérieure du talon. Les pattes postérieures ont une corbeille positionnée sur la face externe du tibia. Lors du butinage, des milliers de grains de pollen s’accrochent à leurs poils, avec lesquels elles forment des pelotes de pollen qui sont stockées dans les corbeilles.


Une bouche aux multiples fonctions

Les abeilles possèdent une bouche composée de deux mandibules : à la manière de petits bras, elles leur permettent de pincer, de couper, de transporter, de modeler la cire, de construire les parois des cellules, etc. Leur bouche est également dotée d’une trompe et d’une longue langue grâce à laquelle elle peut notamment aspirer le nectar, sans abîmer les fleurs.


Des ailes, pas que pour voler

En vol, leurs ailes peuvent avoir une fréquentation de vibration comprise entre 75 et 150 battements par seconde. Les battements des ailes au sein de la ruche permettent de faire évaporer l'eau pour réguler la température. Ce sont également des outils de communication efficaces : le battement de leurs ailes leur permet de produire des sons particuliers.


Un dard pour se protéger

Comme les guêpes, les abeilles possèdent un dard. Mais elles ne deviennent agressives que si elles se sentent menacées. Les abeilles ne peuvent piquer qu’une seule fois. Lors de la piqûre, leur abdomen est en partie arraché et elles meurent très rapidement.