******aa*******
CONTACT
EXTRANET
Réfléchir à son projet d'exploitation

On parle souvent de "projet d’installation" en agriculture, mais une fois l’exploitation créée, et même après plusieurs années ou dizaines d’années d’activité, il peut être nécessaire de se poser, de prendre de la distance vis-à-vis des tâches quotidiennes, pour anticiper les évolutions futures de son exploitation.


Les exploitations apicoles naviguent dans un environnement en perpétuelle mutation :

  • risque environnemental accru, avec un impact sur les mortalités de cheptel ;
  • évolutions climatiques engendrant des décalages de floraisons, nécessitant d’adapter les enchaînements de miellées de l’exploitation ;
  • évolutions réglementaires et fiscales, ...

 

En plus de ce contexte extérieur mouvant, la vie d’une exploitation est rythmée à plus long terme par l’installation ou le départ d’un associé, un départ à la retraite, des mouvements de personnel, etc.


Les ADA, associations d’apiculteurs professionnels, sont le lieu privilégié d’échanges entre professionnels, proposent des ressources et des formations pour les apiculteurs, afin d’être réactif et de s’adapter au contexte extérieur.


Vous trouverez dans les autres pages de cette rubrique des informations concernant les grands dossiers nationaux qui impactent le fonctionnement des exploitations apicoles :

  • le contexte réglementaire ;
  • les relations apiculteurs-agriculteurs gestionnaires de parcelles ;
  • la gestion du sanitaire ;
  • les aides à l’apiculture.

 

Vous pouvez également contacter vos interlocuteurs de proximité (voir carte du réseau).


 

Exemples de projets d’exploitation

  • Je pense convertir mon exploitation à l’agriculture biologique. Suis-je dans les bonnes conditions pour faire cette conversion ? Le contexte est-il favorable ? Quels sont les risques, et quelles sont les opportunités pour mon exploitation ?
  • Je compte partir à la retraite dans trois ans. Que faire avec mon exploitation ? Peut-elle intéresser quelqu’un ? Comment anticiper et bien préparer la transmission ?
  • Je connais des apiculteurs producteurs de gelée royale, je me demande si produire de la gelée royale sur mon exploitation ne serait pas une bonne idée ?
  • A force de produire des essaims pour renouveler mon cheptel tous les ans, j’ai pris goût à cette activité. Et si j’orientais mon exploitation vers de la vente d’essaims ?
  • Je mets en pot mon miel depuis de nombreuses années, mais je me rends compte que d’autres valorisent aussi bien leur travail en vendant en vrac. Est-ce une bonne idée de changer de mode de commercialisation principal ?
  • Mon fils est attiré par le métier d’apiculteur. Mon exploitation peut-elle accepter un associé supplémentaire ? Quelles adaptations devons-nous prévoir, et dans quels délais une installation sera-t-elle vraiment possible ?

 

 

Organismes à contacter pour bénéficier d’un appui particulier dans la réflexion de projet

Pour préparer la transmission de son exploitation

  • Le service installation-transmission de la chambre d’agriculture de votre département
  • L’ADA de votre région (voir carte du réseau)

 

Pour envisager une conversion à l’agriculture biologique


Pour envisager la mise en place d’un atelier de production de gelée royale


Pour envisager une spécialisation vers la production d’essaims et autres produits de l’élevage

  • L’ADA de votre région (voir carte du réseau)
  • L’ANERCEA afin de suivre des formations, participer à des rencontres techniques